samedi 31 mai 2014

[Bilan] Mes lectures du mois de mai 2014


Muchachas 1 ()
Muchachas 2 ()
Poison ()
Divergente 1 ()
Sambre 1, 2, 3 (Très bonne BD avec de jolis dessins, et une histoire très prenante)
Beautiful Bastard ()
Game Of Thrones tome 1 (Pour les fan de la série ou du livre, avec des dessins très sympas)
Une dernière chose avant de partir ()
Le potentiel érotique de ma femme ()
Le petit prince ()
Ne le dis pas à maman ()
Une forme de vie (Abandon. Je préfère ne rien dire sur ce livre tellement il m'a mit en colère)
Harry Potter à l'école des sorciers ()
Harry Potter et la chambre des secrets ()

Soit 11 livres lu, 3522 pages, un abandon, 4 BDs, et 2 coups de coeur.

vendredi 30 mai 2014

[Chronique] Harry Potter et la chambre des secrets








Auteur : J.K. Rowling
Edition : Gallimard Jeunesse
Collection : Folio Junior
Date de parution : 29 septembre 2011
Pages : 356
ISBN : 978-2-07-064303-5







Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos !

Entre les cours de potions magiques, les marches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?

Mon avis


Suite à ma relecture/lecture du premier tome de la sage qui fut un véritable coup de cœur, j'ai eu envie de dévorer tous les autres livres de la célèbre histoire d'Harry Potter. J'ai lu le deuxième tome, Harry Potter et la chambre des secrets en très peu de temps.

Encore une fois, J.K. Rowling réalise un véritable chef d'oeuvre avec ce livre. Elle à une plume très simple, et en même temps très bien pensé, et elle nous décrit les choses avec perfection. Les décors sont très bien posés, à tel point que l'on peut les imaginer sans grande difficulté. Ses précisions sont suffisantes, on ne tombe pas dans l'excès de descriptions, et en même temps, elle n'est pas avare dans les détails et ceci permet à son lecteur de s’immerger très facilement dans les décors du château de Poudlard.

On retrouve nos trois héros préférés, Harry, Ron et Hermione, et leurs histoires sont toujours aussi prenante. On découvre une évolution dans les personnages, et alors qu'on en est qu'au deuxième tome, on les voit prendre en maturité. Harry est toujours aussi courageux et loyal, et on l'aime toujours autant. Il est fidèle en amitié et n'hésite pas à se mettre en danger pour eux. Ron ressemble de plus en plus à Harry dans ces attitudes. Il manque toujours un peu de finesse pour certaines choses, mais on peut lui aussi le qualifier de loyal et de courageux. Hermione, première de la classe assez agaçante dans le premier tome devient plus attachante, et elle non plus n'hésite plus à se mettre en danger pour ses amis.

Les aventures à Poudlard sont toujours aussi passionnantes. On fait la rencontre de plusieurs nouveaux personnages, et on retrouve les anciens, ceux que l'on aime et ceux que l'on déteste. Il ne manque rien dans ce roman, on y trouve des moments d'actions, des moments plus calmes, il y a de l'amitié, de la sensibilité, des aventures très prenantes, bref, c'est encore un livre que j'ai adoré. Je n'avais pas trop aimé lire les livres quand j'étais petite, mais maintenant que j'ai vieilli, je prend beaucoup plus de plaisir à dévorer les histoires d'Harry et de ses amis. Je vous conseille vivement cette lecture !

mercredi 28 mai 2014

[Book Haul] Mai 2014

"In My Mailbox", autrement appelé IMM est un article présentant nos dernières réceptions de livre. C'est un genre de Haul, regroupant les livres que nous avons acheté, les éventuels partenariats, les livres qui nous ont été offert, etc.




Aux Éditions "Le livre de poche", écrit par Toni Maguire, 316 pages

Ne le dis pas à maman







Aux Éditions "Le livre de poche", écrit par Toni Maguire, 357 pages

Ils ont laissé papa revenir






Aux Éditions "Michel Lafon poche", écrit par Andrew Fukuda, 357 pages

Traqué tome 1







Aux Éditions "Michel Lafon poche", écrit par Maureen Johnson, 440 pages

Hantée tome 1







Aux Éditions "Michel Lafon poche", écrit par Alyson Noël, 364 pages

Eternels tome 1, Evermore




Aux Éditions "Gallimard Jeunesse", dans la collection "Folio Junior" écrit par J.K. Rowling, 312 pages

Harry Potter à l'école des sorciers (tome 1)




Aux Éditions "Gallimard Jeunesse", dans la collection "Folio Junior" écrit par J.K. Rowling, 356 pages

Harry Potter et la chambre des secrets (tome 2)




Aux Éditions "Gallimard Jeunesse", dans la collection "Folio Junior" écrit par J.K. Rowling, 444 pages

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (tome 3)



Aux Éditions "Gallimard Jeunesse", dans la collection "Folio Junior" écrit par J.K. Rowling, 775 pages

Harry Potter et la coupe de feu (tome 4)




Aux Éditions "J'ai lu", écrit par George R.R. Martin, 786 pages

Le trône de fer, l'intégrale 1





Aux Éditions "Milady", écrit par Sarah Pinborough, 255 pages

Charme





Aux Éditions "Castlemore", écrit par Amanda Hocking, 315 pages

Trylle tome 1, Echangée





Aux Éditions "Nathan", écrit par Veronica Roth, 461 pages

Divergente, tome 2





Aux Éditions "Nathan", écrit par Veronica Roth, 461 pages

Divergente, tome 3





Aux Éditions "Robert Lafon", écrit par Kiera Cass, 344 pages

La séléction





Aux Éditions "Gallimard Jeunesse", écrit par Ally Condie, 424 pages

Promise





Aux Éditions "Michel Lafon", écrit par Chris Colfer, 414 pages

Le pays des contes tome 1, Le sortilège perdu





Aux Éditions "Hachette", dans la collection "Black Moon" écrit par Emmanuelle de Jesus, 380 pages

Salmacis tome 1, L'élue




Aux Éditions "Dupuis", écrit par Arthur de Pins, BD

Zombillénium tome 1, Gretchen




Soit 19 livres, dont 1 BD et 7 cadeaux





























mardi 27 mai 2014

[Chronique] Harry Potter à l'école des sorciers








Auteur : J.K. Rowling
Edition : Gallimard Jeunesse
Collection : Folio junior
Date de parution : 29 septembre 2011
Pages : 312
ISBN : 978-2-07-064302-8







Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !

Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom.

Mon avis


Je ne sais pas si je dois réellement parler de relecture pour ce livre, puisque je l'avais lu en étant petite et j'avais du mettre quelque chose comme trois mois pour le finir à l'époque, donc je préfère aborder ce livre comme étant une première lecture. J'ai eu très envie de découvrir le monde d'Harry Potter à travers les romans de J.K. Rowling, et en cette fin de mois, j'ai filer dans ma librairie pour me procurer les deux premiers tomes.

Je dois dire que ce livre est un véritable coup de coeur. Tout le monde (ou presque) connait le monde du célèbre Harry Potter, mais pour moi, le redécouvrir à l'écrit à été un véritable moment de bonheur. L'histoire, écrite à la base pour les enfants/pré-ado est très facile à lire. L'auteur prend le temps d'expliquer les choses importantes sans pour autant entrer dans des descriptions qui s'éternisent et nous lasse. 

Parlons tout d'abord du milieu dans lequel évolue l'histoire. Poudlard est quand même un château qui fais rêver, avec ses nombreux couloirs et escaliers ! Sans parler de la salle commune, là où se déroulent ce qui m'a l'air d'être les meilleurs banquets du monde ! On découvre aussi les différentes maisons, et on s'attache pour certaines tandis que l'on commence à en détester d'autre. Bref, des qu'on entre dans Poudlard, on a envie d'y rester, et ce pour un moment.

Passons maintenant en revue les trois héros de notre livre. Evidemment, on commence l'histoire en découvrant Harry, pour qui on s'attache très vite. Harry est un petit garçon qui n'a pas eu une enfance florissante, et on à très vite hâte que sa vie devienne meilleure qu'elle ne l'est. C'est un garçon très intelligent, malin, et qui sait avoir les bonnes réactions au bon moment. Sur la route pour Poudlard, Harry rencontre Ron, et on comprend très vite que ces deux la vont bien s'entendre. Pourtant, Ron parait plus pataud qu'Harry, bien qu'au fur et à mesure que l'histoire avance, on se rend compte que lui aussi est doté d'une intelligence certaine. Hermione, elle, est plutôt énervante au début de l'histoire. Petite sainte ni touche prétentieuse, il est plus difficile de s'y attacher, mais une fois encore, on apprend à la connaitre et les choses deviennent plus facile.

Pourtant loin des contes de fées, cette histoire nous fais vraiment rêver. J.K. Rowling à réaliser un véritable chef d'oeuvre, et tout dans ce livre est simplement parfait. Le contexte, les personnages, les décors que l'on s'imagine, les professeurs, le Quidditch (il faut être un génie pour inventer un jeux aussi prenant !), tout tout tout. J'ai vraiment très hâte de découvrir la suite des aventures de nos trois acolytes, et si vous n'avez encore jamais lu ces livres, je vous les recommande très vivement !


vendredi 23 mai 2014

[TAG] Dans mes rêves... (article de team)

Hello tout le monde !

On se retrouve pour un troisième article aujourd'hui (on ne m'arrête pluuuuus) dans lequel je vais répondre au nouveau TAG de ma team, a savoir le TAG "Dans mes rêves". Je suppose que vous vous souvenez de la Team des yeux de biches et que je n'ai pas à vous refaire un paragraphe à ce sujet, mais nous sommes toujours une super équipe, et c'est donc un septième TAG que nous faisons toutes ensemble ! Allez, je ne vous embête pas plus et on passe au vif du sujet !

1°) Ton métier idéal serait... Ouvrir ma propre librairie.



2°) Ton prochain voyage serait... Retourner à Londres.



3°) Tu voudrai jouer dans un film de... D'aventure (type Hunger Games ou Divergente)



4°) Ton pouvoir magique serait... Ce n'est pas vraiment un pouvoir, mais j'aimerai pouvoir m'amuser avec le temps. Le remonter, l'arrêter et l'avancer.



5°) Ton plat à volonté serait... Si ça ne me faisait pas prendre un gramme, les frites sans hésitation (je suis encore une enfant).


6°) Ton maquillage permanent serait... Celui des sourcils. Ne plus avoir à les épiler ni à les maquiller, et les avoir tout le temps comme ceux de la photo.



7°) En un claquement de doigt tu ferai... J'aurai une maison parfaitement rangé et propre. Plus besoin de faire le ménage.



8°) Si pour une journée tu pouvais être un animal ce serait... Un panda, sans aucune hésitation !



9°) Si tu pouvais parler une autre langue, ce serait... Toute ! J'adorerai pouvoir comprendre tout le monde !



10°) Dans 10 ans tu te vois... Avec une vie de famille, un ou deux enfants mais pas plus. Toujours avec mon chéri évidemment, et dans un métier dans lequel je me sens bien. J'aimerai aussi avoir une maison à nous, et avoir une situation financière stable qui nous permette d'emmener notre famille en vacance tous les ans. Une vie normale en fait, je n'en demande pas trop. Juste être heureuse avec mon homme et mes enfants. Et... Pas de mariage s'il vous plait !

Si ce TAG vous à plu, n'hésitez surtout pas à le faire ! Je TAG personne en particulier, mais tout ceux qui veulent le faire sont invités à partager leur liens !

Take Care !

Ma commande sur photo-toile

Bonjour bonjour !

Etes-vous prête pour le weekend ? Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une de mes dernières commandes. Nous ne parlerons pas beauté, ni thé, ni lifestyle, vous l'aurez bien compris, nous allons parler d'une photo sur toile. Souvenez vous, dans mon article "10 idées cadeaux pour la fête des mères" (), je vous mentionnais cette idée ci. C'est le cadeau que j'ai choisis pour ma maman. En plus de ça, au moment ou j'ai passé ma commande, il y avait un code promo vous permettant d'avoir deux toiles pour le prix d'une. J'en ai donc profité pour nous offrir une photo sur toile de nous deux, pendant nos dernières vacances. J'ai reçu mes toiles il y a une semaine maintenant, et je viens donc vous en parler.

Tout d'abord, il faut savoir que j'ai été étonnée par la rapidité d'envoi. J'ai commandé mes toiles le lundi, et le vendredi je les avais reçu. Parlons de la livraison en premier... Le colis est envoyé par UPS, et moi, UPS, c'est pas mes copains. Au début, j'ai eu un peu de réticence à commander juste pour ça, et puis les tarifs valaient vraiment le coup, donc je me suis lancée quand même. Bon, je n'ai eu aucun problème avec UPS cette fois ci, mais j'en ai tellement eu auparavant qu'il faut quand même rester sur la défensive. Je n'ai pas pensé à prendre de photo du colis, et c'est bien dommage, parce que les toiles étaient très bien emballer. Les deux étaient dans du papier à bulle à l'intérieur du carton, il n'y avait vraiment aucun risque de casse. Vraiment, pour ce qui est de la livraison et de l'emballage, je n'ai rien a redire.

Les tarifs, justement. C'est vrai que j'ai fais plusieurs sites, et c'est celui la qui était le moins cher. J'étais parti pour commander une seule toile, mais j'ai pu bénéficier d'un code promo (qui est périmé malheureusement) qui me donnait droit à deux toiles pour le prix d'une. J'ai donc choisis une toile en 30x40 (celle pour ma maman) et une en 40x40 (la notre), et je n'ai payé que 25€ pour les deux ! Je n'ai pas réussi à trouver moins cher qu'eux, donc j'ai foncé !


A gauche, c'est la photo de base que j'avais choisi (oui, je sais, on est CarrémentTropChoupinouNounou), et a droite, c'est le résultat imprimé sur la toile. Bon, la photo ne rend pas vraiment justice à la toile, puisque la luminosité chez nous était un peu naze ce matin. Mais de toute façon, les couleurs en prennent quand même un coup. Je m'y attendais, j'avais lu plusieurs avis à ce sujet, et tout le monde disais que sur une toile, les couleurs sont moins éclatantes. Mais ça ne me pose absolument pas problème, puisque la toile n'est pas terne pour autant (même si, sur la photo, c'est vrai que c'est l'impression que ça donne). La encore, je suis très satisfaite du résultat.


Pour ce qui est des finitions, la encore, c'est que du bonus. J'ai choisi la toile la moins chère, avec un rebord de 2 cm seulement, et tout est parfait. La toile est parfaitement tendue, les agrafes sont très bien positionnées (il en manquerai juste 2 à mon goût pour sécuriser le truc mais c'est pas indispensable non plus). Bref, je suis très satisfaite. Il y a une seule chose que j'ai trouvé dommage, le site aurait pu "offrir" le kit de montage, avec l'attache (à placer derrière la toile) et la vis ou le JeNeSaisQuoi (à mettre dans le mur). C'est le seul point négatif que j'ai trouvé.

En résumé, je suis très contente de mon achat. Le rapport qualité/prix est juste dingue, la rapidité de livraison aussi, les toiles sont très bien finie, et le tout à été très bien emballé. Si vous voulez faire agrandir une photo sur toile, je ne peux que vous recommander vivement ce site, qui à répondu à toute mes demandes.


Et vous, avez vous déjà commander la bas ? Qu'en avez vous pensé ?

Take Care !

[Chronique] Ne le dis pas à maman








Auteur : Toni Maguire
Edition : Le livre de poche
Collection : -
Date de parution : 26 janvier 2011
Pages : 316
ISBN : 978-2-253-12833-5







J'avais confiance en l'amour de ma mère.

Elle lui dirait d'arrêter.

Elle n'en fit rien.

Mon avis


Ce livre est une relecture également. Je l'avais dans ma bibliothèque dans une édition de chez France Loisir depuis bien longtemps. J'ai vu l'autre jour que la suite était sorti dans les édition "Les livres de poche", et je me suis empressé d'aller l'acheter. Comme je n'aime pas avoir des séries dans des éditions différentes, je suis allée racheter celui ci dans la même édition.

C'est très difficile pour moi de dire que j'ai aimé ce livre, puisqu'en réalité je l'ai détesté. L'histoire est incroyablement horrible. Antoinette est une petite fille de 6 ans qui, jusque la, menait une petite vie heureuse et bien tranquille. Son père rentre de l'armée, et tout bascule. Antoinette se fera battre, puis violer pour ses 7 ans par un père alcoolique, et fou à lier. Sa mère, une femme qui à toujours été aimante jusque la, ne prendra pas la défense de sa fille, et ira même jusqu’à lui demander de cesser de mettre son père en colère. 

Ce que j'ai "aimé" dans ce témoignage, c'est qu'au delà de l'aspect physique de l'inceste, Toni nous fait découvrir l'aspect psychique. Elle nous raconte ce qu'elle éprouve à l'égard de ses parents, alors que ceux ci on 80 ans, et on comprend beaucoup de choses. J'ai déjà lu d'autre témoignages dans lesquels l'aspect psychique n'était pas forcément mis en avant, et j'ai préféré celui la.

J'ai mis 5 étoiles à ce livre, parce que l'histoire est extrêmement troublante. C'est difficile de parler de mon avis sur ce livre. Je vous le conseille, mais accrochez vous, l'histoire est dure et pas heureuse. Cependant, j'ai retenue beaucoup de choses grâce à celui-ci, et en l'ayant fini, je n'avais qu'une envie : serrer cette Toni dans mes bras, et lui dire qu'elle à été très forte, et qu'elle n'y est pour rien.

jeudi 22 mai 2014

[Chronique] Le Petit Prince







Auteur : Antoine de Saint-Exupéry
Edition : Gallimard
Collection : -
Date de Parution : 19 avril 2000
Pages : 95
ISBN : 978-2-07-054193-2






J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a 6 ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayé de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours.

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait :

"S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !"

Mon avis


Ce livre est en réalité une relecture. Le mien est tellement vieux que le prix au dos est encore en Franc. C'est LE livre de mon enfance, je l'ai lu et relu étant petite, et la, j'avais envie de me plonger à nouveau dedans. Ce n'est pas seulement un livre pour les enfants, non, c'est un réel message que Saint-Exupéry lance à toute les personnes qui liront ce livre.

Qui ne connait pas l'histoire du Petit Prince ? Une histoire tellement enfantine, mais assez dure également, et pleine de rêve. Du début à la fin, nous sommes transporté dans un autre monde. Un monde pas forcément plus doux, puisque le Petit Prince apparaît comme étant quelqu'un de triste et de malheureux, mais un monde différent du notre. Le Petit Prince le rend beaucoup plus humain.

Tous les personnages de ce livre ont été savamment choisis. On découvre tous les aspects des Hommes d'aujourd'hui, et Saint-Exupéry les décrit de manière très simple et très direct à un public qui se veut d'abord enfantin. Les choses sont claires, et on tire une très belle leçon de ce livre, qui sera d'ailleurs très bien résumé par un des amis du Petit Prince, le Renard.

En plus de l'histoire, qui est magnifique, l'édition que je possède (elle est maintenant assez difficile à trouver) est magnifique. La couverture est cartonnée, le format du livre ressemble à un album, et les illustrations (faites par l'auteur lui même) sont magnifiques et très présente dans le livre. J'ai donc une magnifique histoire doublée d'un magnifique objet livre.

Je relirai encore et encore cette histoire, mais surtout, je la ferai découvrir à mes enfants dés qu'ils auront l'âge de la comprendre. Si vous ne l'avez encore jamais fais, je vous conseille vivement de lire cette histoire, vous en sortirez différents.

mercredi 21 mai 2014

[Chronique] Le potentiel érotique de ma femme








Auteur : David Foenkinos
Edition : Gallimard
Collection : Folio
Date de parution : 22 août 2005
Pages : 179
ISBN : 978-2-07-030977-1







Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritifs, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampes d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s'est marié.

Alors, il s'est mit à collectionner sa femme.

Mon avis


J'avais ce livre depuis un moment. J'ai découvert Foenkinos avec "La délicatesse" que j'ai lu il y a plus de 2 ans maintenant, et j'avais acheté celui ci peu de temps après. J'ai mis un moment à l'entamer, puisque plus le temps passait, et moins il me faisait envie.

L'histoire de ce livre est relativement tordue, mais pour ceux et celles qui connaissent un peu Foenkinos, tous ces livres sont un peu tordus. C'est une histoire caricaturale, assez drôle et plutôt "moqueuse" par moment. On rencontre Hector, qui, après avoir eu la "collectionnite", décide de se faire soigner. On découvre donc sa vie d'avant, et sa vie d'après, on rencontre ses parents et son frère et on nous décrit le monde dans lequel il à vécu. Hector est quelqu'un qui parait simplet, et c'est ce pourquoi on s'attache à lui. Il n'en n'est pas moins intelligent pour autant, mais disons que c'est quelqu'un qui se contente de peu. Contrairement aux personnages dans son genre, je n'ai pas ressenti particulièrement le besoin de le secouer, et c'est pas plus mal.

Mais si Hector semble simplet, tout son entourage le parait aussi... A commencer par ses parents, réglé sur une horloge et pour qui la moindre chose doit être plus ou moins prévue à l'avance. Ils sont assez transparents dans cette histoire, je ne sais pas si c'est volontaire ou non. Son frère, quand à lui, à une vie plutôt paisible, et ne manque pas de grand chose, il apparaît comme étant le plus équilibré de tous. Hector va rencontrer une femme, et vous verrez qu'ils iront très bien ensemble.

Si je n'ai mis que 3 étoiles à ce livre, c'est parce que je n'ai pas retenu une leçon particulière ou un quelconque enseignement. C'est une histoire plutôt drôle, qui peu même parfois tirer sur le satirique, mais ce n'est pas une lecture que je retiendrai par la suite.

Cependant, si vous cherchez un livre facile à lire à la plage, dans les transports ou même chez vous pendant la sieste de vos enfants, celui ci pourrait parfaitement convenir !


mardi 20 mai 2014

[Chronique] Une dernière chose avant de partir








Auteur : Jonathan Tropper
Edition : France Loisir
Collection : Piment
Parution : 7 mai 2013
Pages : 396
ISBN : 978-2-298-08181-7







Silver a connu la gloire et l'amour. Aujourd'hui il ne lui reste plus rien. Vivant des royalties de son unique tube, il s'est installé dans une résidence pour hommes divorcés où il se contente de laisser les jours filer. Victime d'une attaque, il est mis au pied du mur : une intervention ou une mort prochaine. A la surprise générale, Silver refuse d'être opéré, bien décidé à profiter du temps qu'il lui reste pour devenir un homme meilleur, et surtout un père digne de ce nom. Sa fille Casey, 18 ans, vient de lui annoncer qu'elle est enceinte...

Mon avis


J'ai acheté ce livre le mois dernier chez France Loisir aussi. J'étais un peu ric-rac financièrement, et je m'étais donc dit qu'il valait mieux que je choisisse un livre pas cher. J'ai pris celui ci un peu "au pif", en ayant vaguement survolé le résumé. Une histoire de maladie, de mort, et de choses à accomplir, hop, dans le panier !

J'ai mis un temps fou à entrer dans l'histoire... Le scénario aurait pu être mieux écrit que ça, j'ai trouvé. Il y a un grand nombre de passages que je n'ai pas forcément trouvé utile, et qui n'apportait pas grand chose au reste de l'histoire. Je pense que si le livre contenait 100 pages de moins, l'histoire aurait pu être nettement meilleure. Il y a des descriptions à rallonges qui ne rende pas l'histoire plus prenante, il y a des anecdotes que l'on ne comprend pas, et puis les personnages sont exaspérants...

Il y a tout d'abord Silver, le "héro" de notre livre. "Héro" est un bien grand mot... Silver m'a exaspéré quasiment tout le long de l'histoire. Fainéant qui se laisse complètement allez à sa vie plate et morne, c'est un homme qu'aucune femme ne voudrai avoir un jour. Il vit dans une résidence pour homme divorcé, ne travaille pas, ne fait pas le ménage, passe son temps au bord de la piscine, et couche avec des minettes de tout âge. Bref, un homme tout ce qu'il y a de plus détestable. On rencontre ensuite sa fille, Casey, qui est la seule qui relève le niveau. 18 ans, admise dans une grande école, très mature et qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Seul problème, elle est enceinte de son ami d'enfance, avec qui elle à couché qu'une seule fois dans un contexte un peu étrange. C'est la seule chose bien que Silver a. Il y a aussi Oliver et Jack, les meilleurs amis de Silver, qui sont relativement comme lui (pas pour rien qu'ils sont amis). Puis vient la rencontre de Denise (ex-femme de Silver) et Rich (son nouveau mari). Elle qui est un peu perdue, et ne sait pas vraiment ce qu'elle veut, et lui qui paraît presque soumis, bien qu'il soit adorable.

Bref, hormis Casey, les personnages ne font absolument pas rêver... Cependant, l'histoire en elle même est relativement bien. Silver fait donc une attaque, et seule une opération peut le sauver. Seulement, celui ci refuse catégoriquement de se faire opérer, et tout ce petit monde autour de lui va tout faire pour le convaincre de passer sur le billard. L'histoire tourne donc majoritairement autour de ça, et la fin est relativement surprenante.

Je ne sais pas si je vous conseillerai cette lecture. Elle n'est pas archi-nulle, mais si je ne lui ai accordé que 2 étoiles, ce n'est pas pour rien non plus. Je me suis ennuyée, j'ai apprécié les 50 dernières pages et c'est à peu près tout. La narration est très détaillée, mais le problème, c'est que les détails apportés ne rajoutent rien à l'histoire, on s'en passerait même volontiers. Chaque livre mérite d'être lu, et en ce sens, si l'histoire vous fait envie, je vous le conseille. Mais ce n'est pas un livre que je retiendrai cette année. Il porte une leçon quand même, mais la leçon aurait pu être apprise avec 100 pages de moins...

lundi 19 mai 2014

[Chronique] Beautiful Bastard








Auteur : Christina Lauren
Edition : France Loisir
Collection : -
Parution : 12 février 2013
Pages : 390
ISBN : 978-2-298-07074-3







Un boss perfectionniste. Une collaboratrice ambitieuse. Un duel amoureux et torride dans l'univers de l'entreprise.

Brillante et déterminée, Chloé, sur le point d'obtenir son MBA, n'a qu'un seul problème : son boss, Benett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs année passées en France, Benett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l'entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affûté, qui n'entend rien sacrifier de sa carrière ?

Si Benett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leur propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient jusque là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureau, dans l'ascenseur, dans un parking. Partout...

Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Benett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Mon avis


J'avais ce livre dans ma PAL depuis un bon bout de temps, je l'avais commandé chez France Loisir pour honorer un des mes achats obligatoire. Je ne le lisais pas, non pas parce qu'il ne me faisait pas envie, mais plutôt parce que j'avais d'autres livres que je préférais lire en premier.

Des les premières pages de ma lecture, j'ai été un peu choquée par la vulgarité du langage dans celui ci. Ce livre est truffé d'insultes, et de gros mots en tout genre, et c'est à cause de cela que je lui ai retiré une étoile. Je suis bien consciente que ce langage fait partie de l'histoire, et qu'il va de paire avec les personnages, mais j'ai trouvé un peu dommage qu'il y ait tant de gros mots, ça a un peu gâché mon plaisir.

C'est un roman "erotico-porn" du même genre que Fifty Shades, ou que la trilogie Crossfire. J'avais un peu peur de commencer celui ci, puisque j'ai beaucoup aimé les deux autres trilogies. Je craignais que ce soit redondant, et lassant par la même occasion. Mais pas du tout. J'ai beaucoup aimé avoir le point de vue des deux personnages, en effet, un chapitre sur 2, c'est Chloé qui narre l'histoire, et l'autre chapitre est raconté par Benett. J'ai trouvé cet aspect très intéressant, et original par rapport aux autres livres de ce genre. C'est d'ailleurs ça qui lui a valu deux étoiles sur les 4 que je lui ai attribué.

On rencontre donc Chloé, et je dois bien avouer qu'au début (et pendant longtemps), elle m'énervait un peu, à ne pas réellement savoir ce qu'elle voulait. Mais au final, on se retrouve plus ou moins en elle. Combien de fois avons nous été dans la situation de se dire "Je ne le rappellerai pas, je ne le rappellerai pas, je ne le rappellerai pas" et que, dans l'heure qui suivait, nous étions pendue au téléphone avec lui ? Donc même si elle est énervante, on est toute un peu comme elle. Et puis, elle forge l'admiration, travailleuse acharnée et ambitieuse, on rêverai toute d'avoir la même carrière et le même parcours qu'elle ! Benett, lui, est différent. Et énervant aussi, au début en tout cas. Homme froid, dur, relativement méchant par moment, il mène la vie dure a Chloé et aux autres. Mais au fur et à mesure que l'histoire avance, on y découvre un homme sensible, attentionné, et finalement, assez patient. Je me suis beaucoup attaché à lui, surtout pour la carapace qu'il c'est construit, et que Chloé parvient à percer.

D'autres personnages vont venir se mêler à l'histoire, notamment la famille de Benett, qui s'avère être adorable, et qui fait de son mieux pour rendre la vie des gens qui l'entoure plus facile. Les amis de Chloé sont tout aussi attachants, très à l'écoute et compréhensifs. Au final, tout le monde est bien entouré, et ça aussi, ça change des trilogies du même genre. Pas de drame familial, et pas de gros problèmes personnels, et ça fais du bien !

Au final, le seul point noir de ce livre reste le langage (à mon sens en tout cas). Pour tout le reste, j'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon dont celle ci est raconté, les personnages, le dénouement. Bref, c'est un livre que je vous conseille, mais n'oubliez pas de fermer les yeux sur certains mots employés. La suite de celui ci, "Beautiful Stranger" à atterrie sur ma Wishlist, et je pense que je l'achèterai à mon prochain achat obligatoire chez France Loisir, afin d'avoir les deux livres dans la même édition. 

dimanche 18 mai 2014

[Chronique] Divergente tome 1








Auteur : Veronica Roth
Edition : Nathan
Collection : -
Parution : 6 octobre 2011
Pages : 434
ISBN : 978-2-09-255298-8







Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitude n'est pas concluant. Elle est divergente.

Ce secret peut la sauver... Ou la tuer.

Mon avis


A vrai dire, (et j'ai honte) je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant l'annonce de sa sortie au cinéma. Et puis, je ne voulais pas l'acheter, pensant que l'histoire ne me plairait pas. En effet, les histoires de ce genre ne sont pas, à la base, mes histoires préférées. Enfin... C'est ce que je croyais avant de commencer la lecture de Divergente. Veronica Roth à fait quelque chose d'incroyable avec ce livre, d'autant plus incroyable qu'elle l'a écrit quand elle avait 22 ans, pendant ses études d'écriture.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre. Des les premières pages d'ailleurs, je suis entrer dans l'histoire comme ça ne m'étais pas arrivé depuis longtemps. L'histoire démarre très vite, et sur les chapeaux de roue. Veronica Roth écrit d'une manière très simple, et tout le monde pourrait le lire. L'histoire est bien construite, et il n'y a pas un passage pendant lequel on s'ennuie.

Comme le résumé l'indique, le monde de Tris (qui s'appelle en réalité Béatrice) est divisé en cinq factions : les Altruistes, les Erudits, les Audacieux, les Sincères et les Fraternels. Tris à grandit avec son frère dans une famille d'Altruiste, elle à donc reçu une éducation visant à toujours faire passer les besoins des autres avant les siens. A ses 16 ans, elle passe un test d'aptitude visant a déterminé vers quelle faction sa personnalité la dirige. Seulement voilà, le test de Tris ne révèle pas une, mais trois factions vers lesquels elle pourrait se diriger. Etre Divergent est considéré comme étant "dangereux", Tris ne doit en parler à personne et c'est elle qui devra choisir vers quelle factions se diriger. Je me suis très vite attaché à Tris, qui à la tête sur les épaules. Elle n'a pas froid aux yeux, et à énormément de qualité. C'est aussi quelqu'un de vulnérable, et qui, malgré son courage, a comme tout le monde, des peurs profondes. Sa vulnérabilité la rend très attachante, et on se met très vite de son côté.

Tris va rencontrer beaucoup d'autres personnages, Christina, Will, Peter, Quatre, Uriah, etc. Tous vont jouer un rôle dans sa vie, et tous vont avoir des influences sur ce qu'elle est. Tous les personnages sont très humains, et ils deviennent tous important, bien que l'on en aime certains, et que l'on en déteste d'autre.

Ce livre, d'abord présenté pour les young adult, peut s'adresser à un public très large. Seul conseil : achetez les autres si les premières lignes de celui ci vous plait, vous allez le dévorer en un rien de temps ! Les tomes 2 et 3 sont dans ma PAL, et j'attend le mois prochain pour lire le 2, toujours dans un soucis de faire durer le plaisir. Je n'ai pas vu le film au cinéma (je voulais finir le livre avant) donc je ne peux pas vous dire si l'adaptation à bien suivi l'histoire de base, mais je compte acheter le DVD des que celui ci sortira pour me faire mon propre avis dessus.


samedi 17 mai 2014

[Chronique] "Poison"







Auteur : Sarah Pinborough
Edition : Milady
Collection : -
Parution : 21 mars 2014
Pages : 222
ISBN : 978-2-8112-1162-2








Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Rappelez-vous l'innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d'amour sincère...

... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Balnche-Neige, telle qu'elle n'a jamais été révélée...

Mon avis 


Je vais tout d'abord faire une aparté sur l'objet livre. C'est la première chose qui m'a attiré avec ce roman. Les éditions Milady ont vraiment fait un très gros travail dessus. Le choix des couleur, de la typographie, du dessin et du côté "brillant" de la couverture m'ont de suite emballé. Et encore, je ne vous parle parle pas de la couverture rigide, qui donne à ce livre une note de mystère et nous fais penser à un manuscrit remplis de potions magiques et de... Bref, je crois que c'est actuellement le plus bel objet livre de ma collection.

J'ai ensuite hésité à prendre ce livre, puisque les avis divergeaient beaucoup à son propos. Pas de demi mesure, c'est soit on adore, soit on déteste. Et Sarah Pinborough à su me séduire, puisque je fais sans doute partie des gens qui ont adoré ce livre. J'ai beaucoup aimé sa façon d'écrire, qui est simple et douce à la fois, un peu poétique si je puis dire. Et puis... C'est dingue ce qu'elle fait du conte connu de Blanche Neige ! La réécriture est parfaite, elle ne tombe pas dans l'excès, et n'est pas radicalement différente de l'histoire de base. 

Quand j'ai ouvert le livre, j'ai été aussi séduite par l'odeur de l'imprimerie. Oui, vous allez peut être me prendre pour une folle, mais si je n'achète jamais d'e-book, c'est parce que j'adore sentir l'odeur des pages d'un livre. Et pour celui ci, l'odeur fait penser à un vieux grimoire, et ça nous plonge encore plus dans l'histoire. Avant chaque chapitre, on retrouve une illustration de Noëmie Chevalier qui fait aussi un magnifique travail. A l'intérieur des chapitres, chaque sous partie est séparé par deux petites pommes, pour nous rappeler l'histoire. Que du positif !

Au début de l'histoire, Blanche-Neige fait très "fille à papa" et "pimbêche". Toujours dans les jambes de son père, et toujours prête à aider son royaume, elle semblait trop parfaite pour être vrai, et trop désobéissante pour être aimé par tout le monde. Mais il ne faut pas oublier que Blanche-Neige est également détesté par sa belle mère, Lilith. Au fur et à mesure que l'histoire avance, on y découvre une Blanche-Neige beaucoup plus "humaine" que dans le conte de Disney. Elle aussi aime danser sur les tables et boire de la bière. Et d'ailleurs, elle ne craint absolument de se montrer nu devant des inconnus ! Bref, elle perd le côté pimbêche que je lui trouvais au début, et c'est tant mieux ! Vous devez le savoir, je n'aime pas les princesse fifilles, et elle s'en est pas une. Ne lui proposez pas une belle robe rose ou blanche, elle préfère rester simple et libre, sur son cheval en compagnie de ses amis les nains ! Bref, elle est une princesse très simple, a laquelle on finit par s'attacher.

La belle mère à elle aussi une image différente que celle qu'elle à dans l'histoire Disney. Elle reste très peste, et extrêmement jalouse de la beauté et de la popularité de Blanche-Neige, mais on perçoit aussi une part de regret dans ses pensées, quand celle-ci va trop loin dans ces châtiments. Elle est donc plus humaine aussi, bien que ces regrets ne l'empêchent pas d'aller toujours un peu plus loin. Disons qu'on remarque qu'elle agit sans toujours réfléchir aux conséquences de ses actes, et j'ai bien aimé la voir regretter par moment.

Pour celle qui connaissant bien l'histoire de Blanche-Neige, sachez qu'au tout début, l'histoire ne change pas beaucoup. En effet, on y retrouve le même scénario, jusqu’à ce que le chasseur engagé par la Reine reviennent avec un cœur de biche. La, tout change, et l'histoire prend une tournure complètement différente. Je ne vous raconte pas la suite, mais si vous comptez lire ce livre, vous risquez d'être surprise, et ce, plus d'une fois !

Cette histoire à frôler le coup de cœur, et même si je ne l'ai pas eu, je l'ai adoré, et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite (qui est déjà dans ma PAL, j'attend juste le mois prochain pour faire durer le suspens)

vendredi 16 mai 2014

[Chronique] "Muchachas 2"








Auteur : Katerine Pancol
Edition : Albin Michel
Collection : -
Parution : 9 avril 2014
Pages : 405
ISBN : 978-2-226-25445-0








Deuxième volet et suite de Muchachas 1, Muchachas 2 suit la même lignée. On y retrouve les même personnages, avec Hortense, Gary, Joséphine, Philippe, Béca, Grace, Junior, ... Et on y découvre la suite de leurs histoires. Calypso, nouvelle dans cette histoire, arrive après avoir fait la rencontre de Gary. Bien sur, ce sont les femmes les héroïnes de ce roman, les hommes étant mis au second plan ! Et elles sont toute forte, à leur façon.

Elles ne gagnent pas toujours, non, loin de là, mais à chaque fois, elles se relèvent et repartent au combat. Chaque fois, elles affrontent leurs peurs et leurs démons et se débrouillent seule. Oui, parce que leur plus grande force, c'est leur indépendance. Elles peuvent être amoureuse, cela ne les empêche pas de ne compter que sur elle même. Et quand elles sont seules, elles se battent justement pour prouver que même seule, on y arrive.

Et pourtant... Elles ont tant de choses à surmonter, dans d'épreuves à traverser et tant de choses à faire face ! Mais elles continuent, coûte que coûte, et quelles gifles elles balancent dans la figure de ceux qui ne croyaient pas en elle, qui ne les croyaient pas si forte !

Mon avis


Je me suis ruée dessus dés qu'il est sorti. J'ai tellement aimé le premier tome que je n'ai pas pu attendre. Quelques jours après sa sortie, je suis allée le chercher, et dans les jours qui ont suivis, je l'avais déjà terminé. Le troisième tome sort d'ailleurs le mois prochain, et je filerai le chercher à la première occasion !

Bien que ce soit la même histoire, le tome 2 de Muchachas à une étoile de moins que le tome 1, et pour cause ! Dans celui ci, on y retrouve quasiment exclusivement les personnages de la premières série de Katerine Pancol (cf Les yeux jaunes des crocodiles, La valse lente des tortues, et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi). Il n'y a qu'un seul nouveau personnage, Calypso, qui n'est pas hyper présente non plus.

Bien que j'ai adoré la première série de Pancol, je m'attendais, pour sa deuxième série, a rencontré de nouvelles histoires, de nouveaux personnages. Le tome 1 m'avait apporté un peu de nouveautés avec Stella, en effet, mais dans le tome 2, les nouveautés sont complètement absentes. Finalement, j'ai juste eu l'impression de lire la suite de "Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi" sans rien apprendre d'autre. Cet aspect m'a énormément déçue, surtout que je m'étais beaucoup attaché à Stella qui est totalement absente dans ce tome. Ce que je juge être une erreur de la part de l'auteur retire deux étoiles à la note que je lui attribue.

Au delà de ça, l'histoire reste prenante. On lit une suite (Si vous n'avez pas lu la première série de Pancol et que vous comptez le faire, je vous conseille de la lire avant d'entamer Muchachas, mais si vous ne voulez pas lire, vous pourrez parfaitement comprendre l'histoire quand même) de aventures de personnages que l'on connait bien maintenant, et leur vie est toujours pleine de rebondissements. Je fais le choix de ne pas entrer dans les détails de leurs histoires au risque de spoiler complètement le livre, mais je vous conseille cette histoire malgré tout.

La nouvelle femme du roman, Calypso est encore une fois différente de toute les autres. Violoniste, elle vient d'un milieu que l'on imagine pas. Pour autant, j'ai souvent eu envie de la "secouer", de lui dire de se bouger. Elle m'a souvent énervé et elle m'a aussi ému à d'autres moments. Son histoire est touchante, mais je n'ai pas trouvé son personnage très attachant pour autant.

Pancol nous permet encore plus dans ce tome de s'identifier à un personnage (forcément, ils sont plus nombreux) et c'est ce qui fait son charme. Malheureusement, ça ne m'a pas fais oublier la redondance des personnages, et j'espère retrouver Stella en majorité dans le tome 3. Peut être que le tome 2 est un peu moins prenant pour que l'on en attende moins du tome 3 alors que celui ci sera le meilleur ?

"Ces filles-là sont intrépides. Elles ne demandent rien aux autres. Tout à elles-mêmes. Cachent leur peur sous un sourire. C'est le plus sur moyen pour avancer, inventer, s'inventer. Elles se sentent pousser des ailes, s'envolent, tombent et repartent de plus belle. Il y a des secrets, des mystères, des trahisons. Des obstacles à surmonter. Des mots d'amour lancés à la volée. La vie, quoi !"